• De A... à ...V des mots à retenir...

     lexique esthétique,vocabulaire esthétique,dictionnaire esthétiqueAcides aminés
    Petites molécules riches en azote, constituant les protéines. Les acides aminés sont hydratants et nutritif
    s. Les cellules peuvent les utiliser pour fabriquer les protéines.
    Quelques exemples d'acides aminés : cystéine et cystine (composant principaux de la kératine), tyrosine (favorise la formation de la mélanine).

    Acides gras essentiels (AGE)
    Lipides que l'organisme ne sait  pas synthétiser, indispensable au bon fonctionnement des cellules vivantes. On les trouve essentiellement dans les lipides végétaux. Ils entrent dans la composition de très nombreuses matières ou substances actives utilisés en cosmétique.
    Quelques exemples : acide linoléique issu de l'huile de tournesol, acide linoléique issu de l'huile de bourrache.

    AHA (alpha hydroxy acides)
    On les appelle acides de fruit car certains sont extraits de fruit (acide citrique du citron, acide malique de la pomme). A faible concentration, ils sont hydratants. A concentration plus élevée (supérieure ou égale à 1%), ils sont exfoliants et améliorent le renouvellement  cellulaire.
    Exemples : acides lactique, tartrique, malique.

    Adipocytes
    Cellules graisseuses présentes dans l'hypoderme.

    ADN (acide desoxyribo-nucléiques)
    Molécules constituant essentiel des chromosomes du noyau cellulaire dont la structure est une double hélice, responsable de la transmission des caractères héréditaires, de la synthèse des protéines. C'est le "cerveau", la mémoire de toute vie cellulaire.

    ARN (acides ribo nucléiques) 
    Sa structure est un simple filament. Il existe trois types d'
    ARN :
    - l'
    ARN messager, qui apporte la formule de la molécule à synthétiser,
    - l'
    ARN transfert, qui apporte les acides aminés indispensable à la synthèse des protéines (dans les ribosomes),
    - l'
    ARN ribosome, qui entre dans la constitution des ribosomes et participe à la traduction de l'information.

    Céramides
    Lipides constituants essentiels du ciment intercellulaire de la couche cornée. Ils participent au maintien de l'hydratation et à la fonction barrière de la peau. Exemple : phytocéramide de soja, "céramides végétal", qui a une structure équivalent à celui que l'on trouve dans la peau.

    Collagène
    Famille de protéines, constituant essentiel du derme (tissu de soutien de la peau), synthétisées par les fibroblastes. Les collagènes se dissocient en vieillissant, ce qui fait perdre à la peau sa fermeté et sa souplesse.

    Distillation
    Procédé qui consiste à convertir en vapeur un liquide mêlé à un corps non volatile (plante) ou des liquides mêlés, afin d'obtenir des huiles essentielles ou des eaux florales.

    Elastine
    Protéine constituant du derme (tissu de soutien de la peau), synthétisé par les fibroblastes. En vieillissant, les fibres se raréfient et se modifient, entraîne perte d'élasticité et de sa souplesse.

    Emulsion
    Mélange de deux corps non miscibles, rendu possible par l'incorporation d'un tensio-actif (pour éviter la séparation eau et huile) et d'un stabilisant ou émulsionnant ( pour donner la viscosité du produit).
    Deux types d'émulsions:
    -
    H/E (huile dans eau), huile dispersée sous forme de fines gouttelettes dans une phase continue aqueuse. C'est la forme la plus utilisée en cosmétique,
    -
    E/H (eau dans l'huile), eau dispersée sous forme de fines gouttelettes dans une phase continue huileuse.

    Enzyme
    Substances protéiques complexes qui permettent les réactions biochimiques du métabolisme. Elles sont actives à très faible concentration et sont indispensables à ces réactions. Elles sont spécifiques et n'agissent que sur des substances bien déterminées.
    Exemple : dans la couche cornée, des enzymes spécifiques (protéase) aident à la desquamation des cellules.

    Excipient
    Base cosmétique qui véhicule des principes actifs et contribue aux propriétés cosmétiques du produit, telles que l'onctuosité, la fluidité, la facilité d'étalement la pénétration des actifs végétaux, etc.
    Exemples : gels, solutions, émulsions, poudres…

    Extraction
    Il existe différentes modes d'extraction pour obtenir les principes actifs des plantes, tels que la macération, la percolation, la distillation, l'extraction par solvant.

    Fibroblastes/fibrocytes
    Cellules du derme, en forme de fuseaux ou étoiles, qui synthétisent les fibres d'élastine du milieu extracellulaire. Elles se multiplient peu  chez l'adulte mais peuvent le faire après une blessure, lors de la cicatrisation.

    Film HLP (film hydro-lipo-protéique)
    Film naturel constitué de sueur, de sébum et d'acides  aminés provenant des cellules mortes. Il protège la peau contre les agressions extérieures. C'est lui qui détermine le pH et la nature de la peau.

    Flavonoides 
    Substance pigmentaire végétale (jaune) qui joue un rôle contre  le vieillissement en entravant l'action des radicaux libres, c'est-à-dire  qu'ils luttent contre l'oxydation des cellules et la dégradation des molécules nécessaires à la vie cutanée (collagène, élastine,
    ADN…).
     
    Gel
    Préparation transparente ou semi-transparente, à base de substance gélifiantes (alginates par exemple qui sont extraites des algues marines) et d'eau.
     

    Glucides
    Terme sous lequel on désigne tous les sucres (glucose, fructose, etc.). En cosmétique, ils ont une action hydratante ou nettoyante (mucilages), restructurante ou encore émolliente.

    Glycérides
    Variété de lipides. Ils se regroupent sous les termes de mono, di, ou triglycéride. Ce sont les principaux constituants des huiles végétales mais aussi des lipides de la peau. Ils ont une action assouplissante, anti- déshydratante, restructurante sur la peau. Ils entrent également dans la composition des émulsions (fraction lipidique).

    Huiles essentielles
    Substances odorantes volatiles. Elles sont obtenues soit par distillation, soit par extraction à l'aide de solvant.
    Exemple : chaque huile est constituée de molécules différentes ayant chacune des propriétés particulière :
    - lavande : antiseptique, cicatrisante,
    - romarin : stimulante,
    - marjolaine : apaisante.

    Kératine 
    Protéine, constituant essentiel de la couche cornée, des poils, des cheveux et des ongles.

    Kératinisation
    Evolution des cellules vivantes de la couche basale en cellule mortes superficielles et desquamantes.

    Kératinocytes
    Cellules les plus nombreuses de l'épiderme. Elles sont réparties en une succession de couches (de la couche basale à la couche cornée).

    Lipides végétaux
    Terme regroupant toutes les huiles et les corps gras d'origine végétale. Ils apportent des vitamines (
    E, F, provitamine A et D). Leur action est anti-déshydratante, adoucissante, nourrissante et assouplissante.

    Liposomes
    Petites sphères micro voire macroscopique, 100milliardièmes de mètre de diamètre, contenant de l'eau, et dont la paroi est faite de lipides structurés comme ceux du ciment intercellulaire. Ils véhiculent les principaux actifs de façon ciblée dans la peau.

    Macération
    Opération qui consiste à laisser séjourner, dans un liquide à froid, un corps ou une substance jusqu'à la dissolution des parties solubles, recueillant ainsi le maximum de principes actifs.

    Mélanine
    Pigments (orangé à noir) qui donnent leur couleur à la peau. Sous l'effet des ultraviolets, la peau fabrique à partir de la tyrosine plus de mélanine pour se protéger du soleil (bronzage). La mélanine est, en outre, un excellent piège pour les radicaux libres.

    Mélanocytes
    Cellules de grande taille insérées dans la couche basale de l'épiderme cutanée. Elles sont responsables de la synthèse de la mélanine, donc du processus de pigmentation de la peau.

    Méristème
    Tissu germinatif que l'on trouve dans les racines et les autres tissus vivants de la plante.

    Mucilages
    Grosses molécules présentes dans de nombreux végétaux, constituées des glucides. Elle se gonflent au contact de l'eau et forment des gels en présence d'eau. Les mucilages ont une action hydratante, émolliente, adoucissante. Exemple: mucilage de mauve, guimauve, tilleul, algues.

    NMF (Naturel Moisturizing Factor)
    C'est le facteur naturel d'hydratation  présent dans la peau. Mélange de substances hygroscopiques (qui captent l'eau du milieu environnant), il maintient une hydratation optimale de la peau. Il contient de l'urée, des acides lactiques, des acides pyriolidone  carboxylique, des sucres, des acides aminés et des sels minéraux.

    Oligo-éléments
    Nom donné aux sels minéraux (fer, zinc, magnésium, cuivre, etc.) lorsque ceux-ci sont en très petites quantités. Ils sont indispensables au fonctionnement des organismes vivants. Ils agissent en particulier au niveau de certaines enzymes en assurant leur intégrité et leur mode de fonctionnement.
    Exemple : le cuivre au niveau de la tyrosinase, enzyme du mélanocyte, permet la transformation de la tyrosine en mélanine.

    pH
    Abréviation de potentiel hydrogène. Symbole caractérisant l'acidité ou    l'alcalinité d'un milieu. Ainsi, le degré d'acidité ou d'alcalinité de la peau s'exprime par des lettres suivies d'un chiffre variant de 0 à 14 :
    - de 0 à 7, le pH est acide,
    - à 7, le pH est neutre,
    - de 7 à 14, le pH est alcalin.
    Une peau dite normale a un pH entre 5. 5 et 6.5, donc légèrement acide. En général les produits cosmétiques doivent respecter ce pH.
     
    Percolation
    Opération qui consiste à faire passer un liquide (solvant) au travers d'un corps ou substance dont on veut en extraire les principes actifs.

    Principe actif
    Elément déterminant l'activité du produit, son efficacité.
    Exemple : extrait de plante, huiles essentielles, vitamines.

    Protéines
    Variété de protide. Formées d'un enchaînement d'acides animés, elles sont les constituants essentiels de tout organisme vivant. Sur la peau, elles sont une action hydratante, restructurante, régénérante, et émolliente.
    Exemple de protéine : kératine, collagène, élastine.

    Provitamine
    Nom donné à des substances qui, sous certaines influences, se transforment en vitamines, telles que le carotène en vitamine A.

    Radicaux libres
    Atome ou ensemble d'atomes qui possède un électron libre. Instables, ils attaquent toutes les molécules des cellules  qu'ils dégradent (collagène, élastine, ADN) et sont responsable du vieillissement cutané. Il se forme plus particulièrement sous l'action des UV et des pollutions.
    Exemple  de principes actifs anti-radicalaires : arginine, vitamine
    E, flavonoïdes…

    Sébum
    Sécrétion lipidique produite par les glandes sébacées du visage. Il lubrifie l'épiderme, lui donne sa souplesse et son velouté et combat les bactéries. Les peaux grasses en produisent une quantité trop importante, d'où les problèmes de brillance et parfois d'acné.

    Solution
    Il existe deux types de solutions:
    - Aqueuses : principes actifs dissous dans un milieu aqueux. Les principes actifs sont alors hydrosolubles.
    - Huileuses: principes actifs dissous dans un milieu huileux. Les principes actifs sont alors liposolubles.

    Suspension
    Adjonction de fines particules solides (poudre) dispersées dans une émulsion ou autre corps gras.
     Exemple: fonds de teint, crèmes teintées…

    Vitamines
    Catalyseur biochimique que notre corps ne peut, en général, pas synthétiser. Elles sont indispensables à la vie, la croissance, la reproduction, au maintien de l'équilibre vital, en agissant à de très faibles doses. On distingue :
    - les vitamines liposolubles :
    A, D, E, F, K,
    - les vitamines hydrosolubles :
    B, C, H, PP.

    Vitamine A
    Utilisée comme principe actif dans les produits cosmétiques, elle redonne souplesse et élasticité aux épidermes secs et rugueux; elle corrige les effets des agressions du froid, du vent… Sous forme acide (acide rétinoïde ou vitamine A acide), c'est un médicament qui s'applique sur la peau pour traiter l'acné ou le vieillissement cutané. Un célèbre dermatologue américain a découvert que ce traitement avait également un effet anti-âge. Des études fort sérieuses ont officiellement démontré qu'elle estompait les rides et rajeunissait la peau.

    Vitamine E
    Dans les produits de beauté, associée ou non à d'autres vitamines (elle facilite l'utilisation de la vitamine
    A), elle protège la peau de la déshydratation et du dessèchement provoqués en particulier par les rayons ultraviolets. Elle est donc très employée dans les formules antisolaires et de plus en plus présente dans les crèmes de jour, les fonds de teint, les rouges à lèvres…

    Vitamine B5 ou panthénol
    Surnommée " vitamine de la peau et des cheveux", elle est utilisé depuis  plus de 20 ans en cosmétologie. Le panthénol agit surtout sur la fragilité et la croissance du cheveu. Mais aujourd'hui, son rôle s'élargit. Ses propriétés stimulantes de la pigmentation  et calmant de l'irritation cutanée sont mises à profit dans certaines crèmes apaisantes, produits de bronzage et après-rasage…

    Vitamine C
    Reconnue comme la vitamine de défense de l'organisme et des cellules, elle protège et stimule les cellules par ses propriétés antioxydants (antiradicaux libres)  et favorise également la biosynthèse de collagène. Elle participe à la tonicité, la fermeté de la peau et à l'éclat du teint.

    Vitamine F
    Ce n'est pas une vitamine au sens strict, mais le terme est utilisé  par les nutritionnistes pour désigner les acides gras essentiels (
    AGE) poly-insaturés, présents dans certaines huiles végétales. Elle assure l'équilibre de la peau et des cheveux, enrichissant les formules de crèmes de soin pour le visage, de lotions capillaires, de produits solaires.

     



  • Innervation cutanée

     

    Innervation cutanée

     

    innervation cutanée,fiche révision biologie,cap esthétque,2012,la peau,le toucher



     

     

    A : épiderme - B : derme - C : hypoderme

    1 : disque de Merckel - 2 : terminaison nerveuse libre

    3 : collier tactile - 4 : corpuscule de Meissner

    5 : corpuscule de Ruffini - 6 : corpuscule de Vater-Pacini

     

    Quelques explications.... sur l'innervation cutanée et la fonction sensorielle de la peau...

     

    Les récepteurs du toucher sont :

     

    Nocirécepteurs dont leurs rôles est la perception des sensations douloureuses.

     

    Mécanorécepteurs dont leurs rôles est la perception de la pression, des vibrations...

     

    Thermorécepteurs dont leurs rôles est la perception de la chaleur, du froid...

     

    Epithélioïdocytes du tact dont leurs rôles est l'information tactile.

     

     



     

    Catégories : Fiches Biologie...
  • La vascularisation cutanée...

     la vascularisation cutanée

    vascularisation cutanée fiche biologie CAP esthétique

    A : épiderme - B : Derme - C : Hypoderme


    1 : veinule - 2 : artériole - 3 : plexus sous-papillaire

    4 : artère dermique  - 5 : veine dermique

    6 : plexus sous-dermique

    Catégories : Fiches Biologie...
  • Les baumes - les patchs...

     

     

    Les baumes

     

    Très peu d'eau ou des émulsions épaisses associés à des mélanges de corps gras sont les principaux composants des BAUMES  (lèvres, mains, pieds, ongles...).

     

     

     

    Les patchs

     

     

     

    Très imbibées en ingrédients actifs , ces découpes de matériau non tissé adhésif sont appelées PATCHS améliorant la pénétration cutanée. Ils traitent ou absorbent le sébum...(Patchs traitant pour le contour des yeux, purifiants pour les zones séborrhéiques.

     

     

     

    Catégories : Fiches cosméto...
  • Les poudres...

     

    blushs-poudre.jpg

    Un clic sur l'image pour vous retrouver dans le Bois du Chancours


    Les poudres

     

    Un solide fractionné en petites particules inférieures à 1/10ième de mm donne naissance à une poudre. La taille de ses grains qui la compose caractérise si elle est une poudre libre ou une poudre compacte.

     

    Mélange de poudres comme le talc, le kaolin, poudre de soie,... parfums légers, pigments... composent la POUDRE LIBRE (pour le corps, le visage)

     

    Agglomération par des mélanges de corps gras à des poudres colorées est la manière d'obtenir des POUDRES COMPACTES (maquillage des yeux, joues, poudres « terracotta »...

     

     

    Catégories : Fiches cosméto...
  • Les dispersions (révision complète)

     

    Les dispersions

     

    Définition :Une dispersion résulte de la division d'une substance en petites particules dans une autre substance non miscible et se présente sous différents états physiques : liquides, solides, gazeux.

     

    Caractéristiques : Les dispersions sont toujours formées de deux phases :

    • une phase dispersée, interne, discontinue

    • une phase dispersante, externe, continue

     

     

    Instabilités et stabilisants :

     

    Émulsionnant, épaississant ou sels ionisés stabilisent l'instabilité provoquée par l'hétérogénéité ou la tension interfaciale

     

    Un shéma extrait d'un manuel de cosmétologie pour le CAP d'esthétique...

    instabilit___mulsion

    Différents types de dispersions :

     

    Les émulsions, les suspensions, les aérosols, et enfin les mousses

     

    Les émulsions :

     

    Définition : Une émulsion est une dispersion de deux liquides non miscibles. Elle est formée d'une phase lipophile et d'une phase hydrophile.

     

    Émulsions simples :

     

    Huile dans eau H/E : la phase continue est hydrophile (aqueuse), la phase dispersée est lipophile (huileuse) crèmes fluides.

     

    Eau dans huile E/H : la phase continue est lipophile (huileuse), la phase dispersée est hydrophile (aqueuse) crèmes de soin.

     

    Émulsions multiples : Ce sont des dispersions d'émulsions.

     

    Huile dans eau dans huile H/E/H  ou Eau dans huile dans eau E/H/E : Produits solaires.

     

    Micro-émulsions :

     

    Émulsions transparentes dont les gouttelettes dispersées ont entre10 et 50nm (nanomètre) de diamètre . Elles contiennent un fort pourcentage de tensioactifs crèmes régénérantes.

     

    Composition de base de chaque phase de l'émulsion :

     

    Phase lipophile : Huiles, graisses, cires végétales, animales ou minérales ou synthétiques...

     

    Phase hydrophile : Eau, hydrolats de plantes, substances hydrosolubles...

     

    Les suspensions : dispersion de fines particules solides (phase dispersée) dans un liquide (phase dispersante) ex : fond de teind fluide.

     

    Les aérosols : dispersion d'un liquide ou d'un solide dans un gaz (phase dispersante) ex : laque capillaire, déodorant ; Ils contiennent des gaz inflammables ; obligations d'un dessin représentant une flamme, ainsi que les autres mentions d'étiquetage obligatoire ; le sigle 3 indique que le produit est conforme aux normes....

     

    Les mousses : dispersion de gaz comprimé ou liquéfié dans un liquide en présence d'un émulsionnant ou d'un stabilisateur de mousse. Ex : fond de teint, mousse à raser, mousse solaire....

     

     

    Catégories : Fiches cosméto...
  • Les émulsions....

     

    creme_maison.jpgCliquez sur l'image vous découvrirez un super site... Jadélia Nature...

                        Les émulsions :

     

    Définition : Une émulsion est une dispersion de deux liquides  non miscibles. Elle est formée d'une phase lipophile et d'une phase hydrophile.

     

    Émulsions simples :

     

    Huile dans eau H/E : la phase continue est hydrophile (aqueuse), la phase dispersée est lipophile (huileuse) crèmes fluides.

     

    Eau dans huile E/H : la phase continue est lipophile (huileuse), la phase dispersée est hydrophile (aqueuse) crèmes de soin.

     

    Émulsions multiples : Ce sont des dispersions d'émulsions.

     

    Huile dans eau dans huile H/E/H  ou Eau dans huile dans eau E/H/E : Produits solaires.

     

    Micro-émulsions :

     

    Émulsions transparentes dont les gouttelettes dispersées ont entre10 et 50nm (nanomètre) de diamètre . Elles contiennent un fort pourcentage de tensioactifs crèmes régénérantes.

     

    Composition de base de chaque phase de l'émulsion :

     

    Phase lipophile : Huiles, graisses, cires végétales, animales ou minérales ou synthétiques...

     

    Phase hydrophile : Eau, hydrolats de plantes, substances hydrosolubles...

     

     

     

    Catégories : Fiches cosméto...
  • Les dispersions...

     

    les dispersions cosmétologie révision fiche cap esthétiqueLes dispersions

     

    Définition :Une dispersion résulte de la division d'une substance en petites particules dans une autre substance non miscible et se présente sous différents états physiques : liquides, solides, gazeux.

     

    Caractéristiques : Les dispersions sont toujours formées de deux phases :

    • une phase dispersée, interne, discontinue

    • une phase dispersante, externe, continue

     

     

    Instabilités et stabilisants :

     

    Émulsionnant, épaississant ou sels ionisés stabilisent l'instabilité provoquée par l'hétérogénéité ou la tension interfaciale

    Un shéma extrait d'un manuel de cosmétologie pour le CAP d'esthétique...

    instabilit___mulsion

     

     

     

     

    Différents types de dispersions :

     

    Les émulsions, les suspensions, les aérosols, et enfin les mousses

     


    Catégories : Fiches cosméto...
  • Qu'est ce qu'un produit cosmétique... ?

     

     

    agence-cosmetique.jpgDéfinition d'un produit cosmétique :

     

    Un produit cosmétique est une substance ou une préparation destinée à être mise en contact superficiellement avec les différentes parties du corps humain (cheveux, poils, peau, ongles, lèvres, dents...) en vue exclusivement de nettoyer, embellir, parfumer, protéger, maintenir en bon état, ou encore de corriger l'odeur corporelle...

    Le produit d'hygiène corporelle fait partie des produits cosmétiques, contrairement à un médicament qui, lui est destiné à soigner et est délivré sur ordonnance par un médecin.

     

     

    Catégories : Fiches cosméto...
  • Note aux candidats individuels session 2012..

    1
    ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND RECTORAT
    Division des Examens et Concours
    Service BEP-CAP-MC
    3, avenue vercingétorix
    63033 CLERMONT-FERRAND Cedex
     04.73.99.35.50 - CAP Esthétique, Cosmétique, Parfumerie - Session de juin 2012
    NOTE A L'ATTENTION DES CANDIDATS INDIVIDUELS
    I - REMARQUES IMPORTANTES
    A) Nouveau règlement
    Un nouveau règlement est applicable depuis la session de juin 2010 (Arrêté du 22 avril 2008).
    Il vous appartient de prendre connaissance de ce règlement pour connaître la définition des épreuves et les
    tableaux de correspondance entre les épreuves de l'examen abrogé (dernière session 2009)et celles de l'examen
    mis en place depuis la session de juin 2010.
    Vous pouvez vous procurer ces informations en achetant la brochure concernant cet examen au :
    C.R.D.P. (Centre Régional de Documentation Pédagogique)
    15, rue d'Amboise – BP 10413
    63011 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1
     04.73.98.09.50
    Vous pouvez aussi consulter ces informations sur le site du C.N.D.P. (Centre National de Documentation Pédagogique) à
    l'adresse suivante :
    http:/www.cndp.fr./accueil.htm
     Cliquer sur l'onglet "secondaire"
     Dans la rubrique "Examens et Concours" cliquer sur base des diplômes de l'enseignement professionnel.
     Cliquer sur CAP puis saisir "esthétique" en mot clef.
    B) Inscription à l'examen et passage de l'épreuve EP2 "Vente de produits et de prestations de
    services"
     Inscription à l'Examen :
    Aucune condition de formation en milieu professionnel n'est exigée pour l'inscription des candidats à l'examen.
    Les candidats peuvent s'inscrire à titre individuel à la session de juin 2012 du CAP "Esthétique, Cosmétique,
    Parfumerie" à condition qu'ils soient majeurs au 31 décembre de l'année civile de l'examen (18 ans au
    31/12/2012).
     Expérience en milieu professionnel et passage de l'épreuve EP2 "Vente de produits et de prestations de
    services
    L'attention des candidats individuels est cependant attirée sur le fait que pour subir l'épreuve EP2 :
    Ils doivent :
    - élaborer un dossier professionnel correspondant aux activités de vente et de mise en valeur des produits et/ou
    des prestations de services qu'ils ont réalisées en entreprise (stages ou activités professionnelles).
    - qu'en l'absence de ce dossier ou des attestations de formation en entreprise ou d'expérience professionnelle,
    l'interrogation ne peut avoir lieu et le jury attribue la note zéro à l'épreuve.
    2
    L'expérience en milieu professionnel (stages ou activité professionnelle) est donc nécessaire pour réaliser le
    dossier professionnel et pouvoir être interrogé à l'épreuve EP2.
    Cette expérience professionnelle doit être égale à 12 semaines, elle peut être acquise sous forme de stages ou
    dans le cadre d'une activité professionnelle; accomplie en une ou plusieurs séquences, dans une ou plusieurs
    structures.
    Une période de 3 semaines minimum sera en rapport avec les activités du secteur de la Vente conseil en
    parfumerie, une autre période de 3 semaines avec celles du secteur des soins esthétiques.
    Les justificatifs de l'expérience en milieu professionnel devront être produits avec le dossier professionnel support
    de l'épreuve orale EP2.
    (voir modèle de l'attestation d'expérience professionnelle en annexe 1)
    C) L'attestation de formation à l'utilisation des appareils UV
    Les candidats doivent présenter, avant le début de l'épreuve EP1 "Techniques esthétiques" une attestation de
    formation à l'utilisation des appareils UV.
    En l'absence d'attestation, le candidat ne pourra pas réaliser l'épreuve et se verra attribuer la note zéro.
    II – REGLEMENT D'EXAMEN
    Epreuve Coefficient Forme Durée
    EP1 Techniques esthétiques
    8
    (dont 1 pour la PSE)
    Pratique
    et écrite
    4h30
    (dont 1h pour la PSE)
    EP2 Vente de produits et de prestation de services 3 Orale 30 mn maximum
    EP3 Sciences et arts appliqués à la profession 4 Ecrite 3h
    III – DEFINITION DES EPREUVES
    EP1 Techniques esthétiques – Epreuve pratique et écrite
    Durée 3h30 sans la PSE
    L'évaluation des acquis du candidat s'effectue sur la base d'une épreuve ponctuelle terminale écrite et pratique à
    partir :
    - d'une fiche diagnostic/conseils esthétiques fournie au candidat pour un modèle choisi par le jury;
    - de techniques esthétiques réalisées sur son modèle (le modèle doit être majeur)
    Sur son temps d'épreuve, le candidat renseigne dans un premier temps la fiche diagnostic/conseils en soins
    esthétiques pour le modèle choisi par le jury et réalise ensuite sur son modèle les techniques esthétiques
    demandées par le sujet d'examen.
    Les techniques esthétiques mettent en oeuvre :
    - les techniques de soins esthétiques du visage (60 points) ;
    - les techniques d'épilation (25 points) ;
    - les techniques de manucurie ou de beauté des pieds (15 points) ;
    - les techniques de maquillages (20 points) ;
    La fiche diagnostic/conseils en soins esthétiques est évaluée sur 20 points.
    3
    EP2 Vente de produits et de prestations de services – Epreuve orale - Durée 30 mn maximum
    Cette épreuve a pour but de vérifier le niveau de compétences professionnelles du candidat, ses attitudes
    professionnelles dans les situations de conseil et de vente.
     Le dossier professionnel, support de l'évaluation
    Le candidat :
    - élabore un dossier professionnel correspondant aux activités de vente et de mise en valeur des produits et/ou
    des prestations de services réalisées en entreprise (activités professionnelles ou PMFP) ;
    - répond, sous forme de sketch, à une situation de vente d'un produit ou d'une prestation de services relatifs aux
    activités décrites dans le référentiel.
    Le dossier professionnel est constitué :
    - d'une partie commerciale (positionnement de l'entreprise : assortiment, clientèle, techniques de marchandisage)
    liée à une des structures du secteur d'activités de conseils et de vente (deux pages maximum) ;
    - d'une partie connaissance des produits et des prestations de services constituée d'une fiche pour le produit et
    d'une fiche pour la prestation de services (une page maximum chacune).
    Le candidat devra déposer son dossier professionnel auprès du responsable du centre d'examen dans lequel il
    sera affecté à une date qui lui sera précisée lors de l'envoi de la convocation à l'examen, courant du mois de mai.
    Le dossier professionnel doit donc être impérativement achevé à la date du 16 mai 2012.
    Ce dossier devra obligatoirement être accompagné des attestations de formations en milieu professionnel ou des
    justificatifs de l'expérience professionnelle.
    Les attestations doivent préciser les lieux, les durées accomplies, ainsi que les activités accomplies par le candidat
    (voir modèle en annexe 1).
    En l'absence du dossier ou des attestations de formation en entreprise ou d'expérience professionnelle le
    jour de l'épreuve, le jury ne conduira pas l'entretien et la note zéro sera attribuée.
     Mode d'évaluation - Ponctuelle orale - Durée : 30 mn maximum.
    L'évaluation des acquis du candidat s'effectue sur la base d'une épreuve ponctuelle terminale orale qui prend appui
    sur :
    - le dossier professionnel préparé par le candidat ;
    - une situation de vente d'un produit ou d'une prestation de services sous forme de sketch ;
    - les savoirs associés liés à la vente et à la connaissance du milieu professionnel.
    L'épreuve est composée de la prestation de vente et d'un entretien.
    La prestation de vente n'excède pas dix minutes et un des membres de la commission d'interrogation tient le rôle
    du client. Au cours du sketch, le candidat développe les différentes phases de la vente et propose une vente
    additionnelle. La commission d'interrogation ne formule qu'une seule objection pendant le sketch. La situation de
    vente, non connue du candidat, est choisie dans une banque de sujets.
    L'entretien dure 20 minutes maximum. Il est relatif aux deux fiches, à la présentation de la structure constituant le
    dossier professionnel et fait appel aux savoirs associés liés à la vente et la connaissance du milieu professionnel.
    EP3 – Sciences et arts appliqués à la profession – Epreuve écrite - Durée : 3h00.
     Objectif de l'épreuve
    Cette épreuve vérifie les connaissances scientifiques, technologiques, réglementaires et artistiques mobilisées
    dans des situations professionnelles
     Contenu de l'épreuve
    L'épreuve prend appui sur la description de situation(s) professionnelle(s) et sur des supports documentaires (en
    annexe du sujet), six maximum (fiches, articles, photos, textes…).
    Elle comprend plusieurs parties, chacune de ces parties étant composée de plusieurs questions indépendantes
    et/ou liées :
    - biologie (20 points) ;
    - cosmétologie (20 points) ;
    - technologie des appareils et des instruments (15 points) ;
    - techniques esthétiques (10 points) ;
    - arts appliqués à la profession (15 points)
    4
    IV – DISPOSITIONS TRANSITOIRES
    Les candidats qui ont échoué à l'examen du CAP "Esthétique – cosmétique" au cours des sessions 2007 à 2009,
    peuvent, à leur demande, pour la session de juin 2012 conserver le bénéfice de leurs notes selon les conditions fixées
    par le tableau ci-dessous.
    Certificat d'aptitude professionnelle
    Esthétique-cosmétique : soins esthétiques-conseils-vente
    (arrêté du 13 décembre 1990)
    (dernière session 2009)
    Certificat d'aptitude professionnelle
    Esthétique Cosmétique Parfumerie
    (présent arrêté)
    (première session 2010)
    Domaine professionnel (1) Ensemble des unités professionnelles
    EP1 – Sciences appliqués (2)
    EP4 – Arts appliqués à la profession (2)
    EP3 – Sciences et arts appliqués à la profession
    EP2 – Techniques esthétiques EP1 – Techniques esthétiques
    EP3 – Vente-conseil EP2 – Vente de produits et de prestations de services
    UNITÉS GÉNÉRALES UNITÉS GÉNÉRALES
    EG1
    Français et histoire-géographie
    EG1
    Français et histoire-géographie
    EG2
    Mathématiques – sciences
    EG2
    Mathématiques – sciences
    EG3
    Education physique et sportive
    EG3
    Education physique et sportive
    EF
    Epreuve facultative de langue vivante étrangère
    EF
    Epreuve facultative de langue vivante étrangère
    A la demande du candidat, et pendant la durée de validité des notes et unités :
    (1) La note égale ou supérieure à 10/20 obtenue au domaine professionnel peut être reportée sur l'ensemble des unités
    professionnelles du diplôme régi par le présent arrêté.
    (2) Les notes obtenues aux épreuves EP1 et EP4 du diplôme régi par l'arrêté du 13 décembre 1990, chacune affectée de
    son coefficient, donnent lieu au calcul d'une note moyenne qui peut être reportée sur l'épreuve EP3 du diplôme régi par le
    présent arrêté.